Codec AV1, le futur standard de codec vidéo a été approuvé par les géants de l’informatique. Entre autres : Amazon, ARM, Facebook, Google, Intel, Nvidia, la vaste plateforme Mozilla, Netflix, Microsoft, Adobe, et même Apple. Cette nouvelle publiée par l’Alliance for Open Medias devrait attirer l’attention des internautes adepte du streaming vidéo. De plus, codec AV1 à caractère de libre usage ou Open source. Les diffuseurs de streaming comme Youtube, Netflix et tant d’autres envisagent de transcoder leurs formats vidéo pour migrer vers AV1.

Les caractéristiques du codec AV1

Le codec AV1 est un codec video à utilisation gratuite, créé pour la transmission de flux vidéos haute définition sur le net. D’après l’Alliance, ce nouveau format vidéo permet de faire d’étonnantes économies de bande passante telle qu’un réseau internet 5G. Son taux de compression est de 30% supérieur par rapport à ses prédécesseurs tels que le VP9 de Google et le H.265/HEVC. De plus, ces derniers sont des codecs payants, contrairement au codec AV1. En outre, il permet d’afficher des images vives, des couleurs profondes et de meilleurs contrastes. Mais aussi d’autres fonctions d’imagerie UHD améliorées, selon le communiqué de presse de l’AOM.

Codec AV1

Les avantages du codec AV1

La performance de codec AV1 a été nettement démontrée. Ce nouveau codec accède à la lecture des vidéos Ultra HD plus abondamment et ce même avec une connexion à 10Mb/s. D’un autre point de vue, le codec AV1 vidéo est une résolution dans la rivalité des génies de l’internet contre les associations installant des règles propriétaires. Par son libre usage, aucun risque de poursuite judiciaire n’est à prévoir, ainsi tout conflit potentiel est évité. Si l’Alliance for Open Medias arrive à exiger ce codec, ce sera une réelle conquête dans le monde des services Internet.

Codec AV1

La date de sorti du codec AV1 ?

La majorité du service de streaming sont en phase de transcoder leurs contenus vidéo, notamment Firefox ainsi que Facebook. Pourtant, il faudrait attendre au moins deux ans pour profiter pleinement de ce codec AV1. Selon la prévision de l’Alliance for Open Medias, le contenu ainsi que le matériel ne seront disponibles qu’avant la fin de l’année 2018. De ce fait, le grand public devra patienter jusqu’à cette date. Et ce, pour pouvoir apercevoir les principaux appareils mobiles et ordinateurs équipés de processeurs compatibles avec codec AV1. Il en est de même pour la télé connectée.

LAISSER UN COMMENTAIRE