Le marché des systèmes d’exploitation est actuellement monopolisé par l’iOS d’Apple et l’Android de Google. Les chiffres révèlent que ce duo de choc fait tourner près de 99,6 % des smartphones vendus dans le monde en 2016. Le moins que l’on puisse dire est que les consommateurs ne disposent que d’un choix limité en la matière. Mais ce manque d’alternative pourrait changer grâce au projet de Gaël Duval : Eelo. Zoom sur les détails de ce futur système d’exploitation !

Gaël Duval : la protection des données des utilisateurs est prioritaire

Eelo

Suite au scandale généré par PRISM, le programme de surveillance de la NSA sur les smartphones, Gaël Duval a imaginé un système d’exploitation capable de faire tourner les appareils actuels tout en protégeant les données des utilisateurs. C’est dans cette optique que le projet Eelo a vu le jour. Ce concepteur de logiciels n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, il a déjà créé Mandriva vers la fin des années 90 dans le but de contrer le duo sur ordinateur Apple pc portable/Microsoft.

Cet ingénieur se base sur son expérience pour créer un smartphone intégrant des logiciels libres se voulant respectueux des informations personnelles. Le créateur d’Eelo précise que si jamais ces dernières venaient être dévoilées, elles ne le seraient que brièvement et seraient sécurisées par la suite. Du coup, les hackers n’auraient aucune ouverture pour exploiter ces données.

Plusieurs echecs avant d’envisager la réussite

Eelo

Gaël Duval n’a pas été le premier à chercher une solution pouvant régler le problème de fuite d’informations personnelles sur les nouvelles technologies de smartphones. En effet, Ubuntu Touch et Firefox OS se sont déjà lancés sur cette voie, mais leurs projets ont été avortés après trois années d’utilisation. Le concepteur d’Eelo n’en est pas découragé puisqu’il tient compte de la sensibilité des données personnelles des utilisateurs.

Il a d’ailleurs procédé à quelques ajouts à son nouveau smartphone afin que celui-ci puisse recueillir un maximum d’applications, en particulier les plus populaires telles que Snapchat et Facebook. Le rôle d’Eelo sera alors de prévenir l’utilisateur de la fuite de certaines de ses données personnelles en vue de lui apporter une vision globale de ce qu’il encourt. C’est un projet plutôt encourageant étant donné l’enjeu. On attend le lancement de ce nouveau smartphone d’ici le début de l’année 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE