En passant d’un site web à un autre, l’internaute peut être victime d’espionnage. En effet, ce dernier s’expose à une insécurité site web permanente sur le réseau. Certains sites web peuvent même accéder à d’autres informations supplémentaires concernant chacun de leurs visiteurs. Pour faire l’impasse aux sites espions, Mozilla a décidé de lancer un nouveau mode de protection des données personnelles grâce à la navigation privée : Firefox 59.

Comment fonctionnent les sites espions ?

Firefox 59

Souvent, l’internaute ne se limite pas à visiter un seul site web. Il bascule vers d’autres sites pour compléter les informations qu’il recherche. Les sites espions reconnaissent alors de quel autre site l’internaute débarque. C’est ce qu’on appelle la « referrer value ». À titre d’exemple, lorsque vous chercher des médias via réseaux sociaux ou aussi les services tiers affichant diverses publicités peuvent retracer les sites anciennement visités.

Les informations récoltées à partir de ces parcours sont fréquemment utilisées dans l’établissement de statistiques et des profils. Avec l’évolution du « re-targeting », elles sont revendues à des enquêteurs ou collecteurs d’informations à de très bons prix. Pour reconnaître comment elles sont réutilisées, vérifiez les publicités récentes affichées par les sites nouvellement visités si celles-ci parlent des mêmes produits proposés par le premier site.

Firefox 59 : Une possibilité d’atteinte à la vie privée

Firefox 59

Même si certains minimisent l’impact de ce type d’espionnage dans la vie des internautes, l’enjeu est quand même de taille. En effet, cette omniprésence des publicités peut tenter les développeurs de sites à espionner dans la vie privée des visiteurs, comme les informations qui touchent à la santé par exemple. D’autres chercheurs ont révélé que ces collectes d’information peuvent aller encore plus loin. C’est ce qui est arrivé à Healthcare.gov, un site gouvernemental américain, qui a communiqué des données sensibles sur ses utilisateurs (âge, code postal, statut, revenus, etc.).

Cette violation de la vie privée des autres constitue sans doute une excellente source de revenue pour les malfaiteurs. Étant donné la propagation de cette pratique outrageuse, Firefox 59 s’efforce de fournir un minimum d’informations à travers la « referrer value » grâce à la navigation privée. À cet effet, seul le nom de domaine d’origine sera accessible. À noter que des tests rigoureux sur divers sites et navigateurs ont été effectués avant la mise en place de ce système de protection.

LAISSER UN COMMENTAIRE