Les marques smartphones Huawei, Alibaba, Baidu et Xiaomi font partie des entreprises de la Chine qui montent en flèche sur le marché du smartphone. En réduisant leurs prix, ces firmes offrent aux consommateurs la possibilité de trouver un modèle à la fois adapté à leurs budgets et à leurs besoins. Cette nouvelle position de la  Chine sur le marché du smartphone réveille la compétitivité de ses principaux concurrents, notamment Apple et Samsung.

La Chine : un régime commercial favorable à son épanouissement

la Chine

La Chine impose aux industries locales de s’allier entre elles afin qu’elles puissent partager leurs technologies. Ce régime fausse en tout ou partie le côté « copieur » du pays par rapport au savoir-faire des occidentaux. Et cela n’a pas manqué d’éveiller l’esprit de compétition des concurrents, notamment des américains qui disputent actuellement leurs parts du marché avec le pays.

Les Etats-Unis redoutent manifestement l’épanouissement de sociétés productrices des marques chinoises sur le marché du smartphone. L’annonce des taxes sur les importations par le président américain laisse déjà entrevoir la forte présence de la Chine dans le domaine commercial. La semaine dernière, Donald Trump en est même venu à bloquer le rachat de plusieurs entreprises américaines par les Chinois. Cette stratégie cache une appréhension des Etats-Unis face à l’évolution technologique qu’entreprend la Chine.

La Chine, le pays du « moins cher »

la Chine

Les statistiques démontrent que la Chine propose des smartphones trois fois moins chers que les modèles proposés par les autres fabricants, tels qu’Apple, Samsung et Nokia. Le pays a même réussi à faire tomber sa réputation d’exportateur de produits bas de gamme, puisqu’il a su exploiter les produits issus des nouvelles technologies pour améliorer ses smartphones.

Grâce à cette stratégie, la Chine a pu conquérir le monde du high-tech en général. Plusieurs entreprises du pays s’y sont épanouis,  l’instar d’Alibaba qui se mesure à Amazon en termes de vente en ligne, ou encore Baidu qui a créé des voitures autonomes pour défier Google. Il va sans dire que le marché interne de la Chine a vu ses chiffres se multiplier. L’appréhension des Américains face à cette montée en flèche du pays est alors justifiée.

LAISSER UN COMMENTAIRE