Si Microsoft a déjà fait polémique sur le nouveau brevet de sa prise Jack 3.5 mm, elle vient encore de publier une offre qui est en train de déclencher la polémique en ce moment. Elle laisse sous-entendre, en effet, que le géant de Redmond pourrait sortir d’ici peu un nouvel appareil fonctionnant avec un processeur ARM. C’est ce que beaucoup ont compris à la vue de cette annonce toutefois.

Microsoft

Microsoft : Une petite annonce douteuse

Microsoft a publié une offre d’emploi assez précise sur les qualifications recherchées. C’est la rédaction du magazine en ligne allemand WinFuture qui l’a repéré. Cependant, l’annonceur a aussitôt retiré sa petite annonce dès qu’elle a été découverte. Microsoft a sûrement pu comprendre qu’il est beaucoup trop clair sur ce que pourrait être son prochain produit.

Le géant de Redmond était à la recherche nouvel ingénieur pour travailler sur la partie wi-fi de cet appareil mystère. Le nouveau collaborateur travaillera sur son campus, dans le bloc 85, un bâtiment connu pour la fabrication de matériel informatique. C’est là que le Microsoft Xbox et la Microsoft Surface ont vu le jour. Cette annonce parlait aussi d’une grande disponibilité pour un voyage fréquent en Chine, notamment dans les manufactures Pengatron. C’est l’entreprise qui se charge de l’assemblage de ses appareils.

Microsoft

Une nouvelle aventure ARM se profile à l’horizon

Grâce à cette petite annonce donc, l’on sait maintenant que Microsoft est en train de concocter une nouvelle machine. Celle-ci tournerait toujours sous le système d’exploitation Windows 10. Mais, elle nécessite l’intervention d’un ingénieur expérimenté avec le processeur mobile Qualcomm Snapdragon 845. La société n’a pas encore de produit similaire sur le marché actuellement. Cela signifie donc qu’elle souhaite s’aventurer dans ce domaine dans un avenir proche.

L’on pourrait s’attendre aux premiers ordinateurs marchant sous un processus ARM d’ici peu de ce fait. Cela signifie des PC moins puissants, mais plus abordables, car ce processeur coûte beaucoup moins cher que la technologie utilisée auparavant. Microsoft pourrait même équiper sa nouvelle Surface d’un processeur ARM.

LAISSER UN COMMENTAIRE