Tout comme son prédécesseur et le performant 5D mark IV, le Pentax K-1 Mark II assure en matière de qualité d’image. Même s’il n’y a pas de nouveauté majeure à afficher sur ce modèle, le mode Pixel Shift Résolution l’aide déjà à se démarquer des autres appareils photo du marché. Sans oublier sa sensibilité ISO étonnement élevée qui en fait un dispositif des plus haut de gamme !

Pentax K-1 Mark II : Une conception plutôt basique au premier abord

Pentax K-1 Mark II

On revoit nettement la version K-1 Mark I à travers son successeur. Déjà, son capteur CMOS 24 x 36 mm reste toujours dépourvu de filtre passe-bas. On retrouve également ses options de stabilisation sur 5 axes ainsi que son module AF SAFOX 12. Vous pouvez également trouver ces spécificités sur le révolutionnaire Hasselblad X1D. Son écran LCD orientable et non-tactile est aussi présent. Et ce que l’on apprécie le plus : son étanchéité et sa résistance à des températures extrêmes allant jusqu’à -10° C.

Le Pentax K-1 Mark II offre une option d’enregistrement vidéo en Full HD. Ce dispositif peut capturer jusqu’à 4,4 images par seconde grâce à son mode rafale comme l’appareil photo du nouveau smartphone Honor 9 Lite. En bref, vous retrouvez là la conception de base de son prédécesseur. Mais qu’en est-il de ses particularités si élogieuses ?

Une sensibilité ISO élevée combinée à ses nouveaux modes Pixel

Pentax K-1 Mark II

En définitive, le fabricant a misé sur l’optimisation de la qualité d’image pour booster les performances du K-1 Mark I. En effet, son successeur profite d’une sensibilité de 819 200 ISO. Ce petit plus améliore la gestion du bruit électronique en haute sensibilité. Du coup, le capteur ne transmet les images au processeur Prime IV qu’après amélioration.

En outre, deux nouveaux modes pixels ont été intégrés dans Pentax K-1 Mark II. Il s’agit en premier lieu du Pixel Shift Resolution II qui permet d’associer 4 images d’une même scène par micro-déplacements du capteur. Cette fonction fait pratiquement gagner en résolution. En second lieu, on retrouve le Pixel Shift Resolution dynamique qui permet de détecter les déplacements de l’objectif durant la prise de vue, et ce toujours par combinaison de 4 images. En tout, des fonctionnalités intéressantes qui suscitent la curiosité des professionnels et des passionnés de photographie !

LAISSER UN COMMENTAIRE