Le phénomène des “packs opening” dans les jeux vidéo est plutôt récent et s’est propagé surtout grâce à Internet par le biais d’applications et de vidéos. Je vous propose donc de décrypter ensemble ce nouveau phénomène.

Les packs à ouvrir

Certains jeux vidéo très populaires possèdent des phases de jeu de “packs opening” où le joueur est invité à ouvrir des packs contenant des items ou des ressources utiles pour avancer dans le jeu. J’en retiendrai quatre, quatre jeux très connus et plus ou moins récent.

Le célèbre jeu de foot FIFA possède depuis plusieurs années un modèle multijoueurs de “drafts” (vous créez une équipe à partir d’une liste de joueurs pour chaque poste grâce à ceux que vous avez déjà débloqués). Mais le mode de jeu le plus célèbre et le plus sollicité est sans aucun doute FIFA Ultimate Team, dans lequel vous créez votre équipe et faites des compétitions contre des joueurs du monde entier. Dans ce mode de jeu, vous pourrez acheter des packs de joueurs et d’items plus ou moins chers selon leur valeur.

FIFA 16 Ultimate TeamLe deuxième jeu est Call of Duty Black Ops 3, le dernier de la saga à l’heure actuelle. Il propose aux joueurs d’ouvrir des packs (en multijoueurs) qui contiennent des armes, des items, des tenues pour votre héros ou encore des camouflages d’armes.

Call of Duty Black Ops 3 pack opening

Le troisième est un croisement entre un FPS et un MOBA : il s’agit d’Overwatch. Ce jeu récent propose lui aussi un système de boîtes (appelées Loot Boxes), un peu comme Call of Duty Black Ops 3, qui permet lui aussi d’obtenir tenues, armes et autres items dans le jeu.

Overwatch Loot Box

Enfin, le quatrième et dernier jeu que j’ai retenu est très connu. Il s’agit d’une application mobile : Clash Royale. Ce jeu de Supercell dérivé de Clash of Clans a fait le buzz lors de sa sortie. Et pour cause, son système de packs opening y est pour quelque chose. En effet, Clash Royale vous propose un système de coffres qui contiennent des pièces (qui servent à améliorer vos unités), parfois des gemmes (qui servent entre autre à acheter des pièces), mais aussi des cartes qui servent à améliorer vos unités une fois le seuil requis atteint. Des coffres gratuits sont disponibles plusieurs fois par jour, et un coffre à couronnes est déblocable une fois par jour si vous avez collecté 10 couronnes lors de vos combats. Sinon, il y a les coffres que vous obtenez après avoir remporté un combat, qui sont plus ou moins rares. Enfin, il y a les coffres très rares, mais que vous pouvez débloquer avec des gemmes, gemmes que vous pouvez bien sûr acheter dans la section boutique de l’application.

Clash Royale

Un système rentable pour les éditeurs

Tous les jeux que je vous ai cité ci-dessus vous proposent sans exception de payer pour acheter le “pack” que vous pourrez ouvrir. le plus célèbre “Pay to Win” est sûrement Clash Royale : Supercell propose à ses joueurs de gros tarifs pour ouvrir des coffres qui ne vous seront pas forcément rentables. Les autres jeux se basent eux aussi sur ce système, mais Call of Duty Black Ops 3 et Overwatch ajoutent à leurs packs des tenues pour votre héros qui ne sont pas forcément indispensables étant donné que celles-ci n’apportent aucun véritable bonus dans le jeu. Ces jeux rapportent donc souvent gros aux éditeurs à leur sortie, mais continuent à générer des revenus sur le long terme.

Un phénomène accentué par les vidéos YouTube

Si vous regardez beaucoup de vidéos sur YouTube, il est fort probable que vous soyez déjà tombé sur une vidéo “pack opening”. En effet, les YouTubeurs gaming qui réalisent des vidéos de ce genre ne sont pas rares. Avec des adjectifs comme “épique”, “incroyable” et souvent accompagnés du prix que le YouTubeur en question a payé pour faire cette vidéo inclus dans le titre, celles-ci font souvent beaucoup de vues sur YouTube (du moins lorsqu’elles sont bien réalisées et commentées), ce qui fait évidemment baver d’envie le petit joueur que vous êtes… Des vidéos qui profitent donc au YouTubeur mais aussi à l’éditeur du jeu vidéo en question.

Miniature de vidéo pack opening sur Clah Royale

Des applications de simulation

De nombreuses applications de simulation de pack opening sur des jeux comme FIFA 16 ou Clash Royale existent, qu’elles soient disponibles sur mobile ou directement sur Internet. Celles-ci permettent aux joueurs raisonnables qui ne veulent pas dilapider leur argent dans ces packs opening de les simuler. Futwiz, par exemple, vous permet de simuler quelques fonctionnalités de FIFA sur votre navigateur. Voici également un simulateur d’ouverture de coffres sur Clash Royale pour ceux qui le souhaitent.

Conclusion

Ce phénomène qui avait été lancé notamment par FIFA s’est démocratisé depuis quelques années, au point de devenir une partie relativement important d’un jeu vidéo. Un pack opening, c’est un moment à part dans le jeu, ou le joueur ne joue pas vraiment, si ce n’est à un jeu de hasard. S’il gagne tel ou tel objet, cela lui permettra parfois de mieux progresser dans le jeu. Dans tous les jeux que j’ai cité, tous les systèmes d’ouverture de packs concernent le multijoueurs, même si ce système existe aussi sur d’autres jeux mais en solo, comme sur le jeu YouTuber’s Life par exemple. Un phénomène qui reste toutefois profitable autant aux joueurs, qu’aux éditeurs ou encore aux YouTubeurs.

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE