Le Puy du Fou connu depuis des années pour “La Cinéscénie” a décidé d’ajouter une petite touche de technologie à son spectacle pour cette saison 2016 en y incluant des drones.

Que sont le Puy du Fou et la Cinéscénie ?

Le Puy du Fou est un parc d’attractions qui se situe en Pays de la Loire, dans le département de la Vendée, à coté de la petite ville des Epesses.

La Cinéscénie est le spectacle de nuit organisé par le Puy du Fou dans lequel pas moins de 1 200 acteurs se prêtent durant plus d’une heure. Des lumières et autres effets les accompagnent également tout au long du spectacle pour émerveiller les yeux des spectateurs. Un feux d’artifice fait lui aussi son entrée à chaque fin de Cinéscénie. 11 millions de spectateurs ont déjà assisté à ce spectacle de nuit.

Voici la vidéo promo de la Cinéscénie:

Des drones dans les prochaines Cinéscénies ?

La nouveauté est que le Puy du Fou à voulu disposer de sa propre flotte de drones capables de voler tout seuls pendant le spectacle avec un public de 14 000 spectateurs dans l’estrade. Le but est que ces drones soient totalement invisibles aux yeux du public, mais que les lumières qu’ils soulèvent soient elles bien visibles pour effectuer une chorégraphie dans le ciel. Ces drones, qui seront au nombre de 15 durant les spectacles, se nomment les “Neopter”, et voici un petit aperçu de ce dont ils sont capables :

Cela fait depuis 2013 que le président du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, souhaitait inclure cette technologie dans son spectacle. Il explique à BFM TV : « Nous avions une ouverture de scène hors norme de 23 hectares et je cherchais une technologie capable de faire du ciel un nouvel espace scénique pour utiliser toute cette hauteur et cette profondeur inexploitée ». Pourtant tout ne va pas se passer comme prévu, du moins au début.

Un scénario qui paraissait impossible ?

Le petit bémol est que sur le papier, le projet paraissait irréalisable. En effet, les engins doivent être capables de voler de nuit, par tous les temps (léger vent, pluie, etc.) le tout à 30 mètres de hauteur et en présence de 14 000 spectateurs. Bien sûr, tout cela est formellement interdit par la loi. Et pourtant, l’administration de l’aviation a décidé d’autoriser la réalisation de ce projet.

Comment fonctionnent ces drones ?

Les drones qui seront utilisés lors des Cinéscénies embarquent une une intelligence artificielle programmée et seront surveillés en permanence par ordinateur. Chaque Neopter est équipé de 6 moteurs, 2 batteries et d’un GPS. Tout cela est bien sur contrôlé par un directeur de vol à la tête d’une équipe de 15 personne pour gérer ces engins. La chorégraphie de ces drones est entièrement préparée et programmée sur des ordinateur, et différents tests sont bien sûr prévus afin que les spectacles dont les Neopter feront partis se déroulent dans les meilleures conditions.

Neopter du Puy du Fou

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE