L’accès à l’information est actuellement plus ouvert et plus répandu sur la plateforme web et les réseaux sociaux. Pourtant, les internautes ont parfois certaines préférences pour ce qui est des médias. Et pour cause, les sites d’information sont omniprésents sur Internet. Ils réussissent manifestement à capter l’attention grâce à leurs sources de contenus, quels que soient leurs domaines. Mais comment peut-on donner une prime de visibilité à un média ?

Suivre un média sur les réseaux sociaux via Facebook

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux comme Facebook dirigent ses utilisateurs vers les médias traitant des thèmes les intéressant. Pour ce faire, ce réseau social indique un onglet « Aller sur la page du média » en dessous du lien de celui-ci. Il vous suffit de cliquer sur « Déjà abonné » ou « Abonné » pour accéder aux différentes notifications de la page ou du site web. Il est aussi possible d’orienter l’algorithme de Facebook vers tout type de contenu en donnant une « like » sur la page, en y partageant une publication et en y déposant un commentaire vidéo visible de tous qui sera bientôt possible de temps en temps. Ce n’est qu’une option  facultative, mais elle vous permettra d’adapter votre expérience sur Facebook à vos attentes.

Utiliser son flux RSS pour s’informer sur les réseaux sociaux

 

réseaux sociaux

Malgré sa lenteur d’exécution la plupart du temps, le flux RSS reste la première plateforme utilisée par les journalistes et les professionnels de l’information sur le web comme la plateforme Twitter. L’épanouissement des réseaux sociaux n’a aucunement altéré la popularité de ce type de site d’information. Le flux RSS avantage ses lecteurs en fournissant l’intégralité de ses publications. Ces dernières peuvent parfois être envoyées par mail pour fidéliser ses abonnés. À l’instar de la plateforme Numerama, la simplicité d’utilisation et le côté multiplateformes du web facilitent considérablement l’accès à l’information aux internautes.

Ajouter un média en favori sur les réseaux sociaux

réseaux sociaux

Aujourd’hui, la page d’accueil d’un site attire de moins en moins de monde. Pourtant, c’est à travers elle qu’apparaît l’image d’une entreprise ou de toute autre collectivité. Ce support révèle également les différents thèmes qui y sont présentés. Mais malgré cela, les visiteurs se contentent d’aller tout droit vers les informations qui les intéressent.

Si cette nouvelle manière d’éditer des informations facilite considérablement l’accès à la lecture, il est préférable d’ajouter la page à ses favoris. Il en existe différentes méthodes, mais tout dépend du navigateur. Pour Chrome, Vivaldi et Firefox par exemple, on tape sur ctrl + D pour les appareils sous Windows ou Linux. Pour ceux qui surfent sur des appareils Mac, les touches cmd+D mènent à l’option d’ajout en favori.

1 COMMENTAIRE

  1. Once yοu elect too freeⅼance, additionally, you will be in command of
    your prsonal schedule. As ann аlternative of being sure to the 9-to-5 work daу of most law places of work, each your every daay
    schedule and yoսr calendar ɑs a whole will likely be largely as much aas you.
    Whether or nott you might want to take time without work,
    orr whether or not you want tto tackle a hеаvier ᴡorкload, freelancing will meet
    your needs.

LAISSER UN COMMENTAIRE