Google a prévu d’organiser un salon du jeu mobile indépendant sur son système d’exploitation : Android.

Un salon du jeu vidéo mobile

Le salon se déroulera à San Francisco le 24 septembre prochain. Les développeurs peuvent s’y inscrire jusqu’au 14 août, dernier délai. Cependant, seuls les studios basés en Amérique du Nord (États-Unis et Canada) peuvent prétendre à une présence dans ce salon. Une décision qui permettra dans un premier temps à Google tester ce salon d’un nouveau genre.

Jeux mobile

Mettre en avant les indépendants

Les studios indépendants sont de plus en plus appréciés dans l’univers du jeu vidéo ces derniers temps. En effet, l’indépendance évite à ces petits studios d’édition un bon nombre de contraintes et laisse une importante liberté aux créateurs, rendant ainsi souvent les jeux plus originaux. Cette mode là est surtout présente dans l’univers du jeu mobile, où l’originalité prime généralement sur les graphismes.

Chaque semaine, de nouveaux jeux sortent sur les magasins d’applications et de nouveaux studios naissent en proposant de nouveaux jeux, de nouveaux gameplays, graphismes, etc. Le jeu mobile est pour les indépendants une sorte de laboratoire qui leur permet d’effectuer de nouvelles expériences et de proposer ainsi du nouveau contenu original.

Bref, ce salon permettra à ces développeurs indépendants d’acquérir de la notoriété, chose plus difficile sur des salons plus “traditionnels” du jeu vidéo comme l’E3 ou encore la Gamescom.

Développeurs de jeux mobile

La VR mise en avant

Durant ce salon, Google va privilégier et encourager les développeurs de jeux en réalité virtuelle. La firme de Mountain View veut encore et toujours démocratiser la VR et l’intégrer à nos smartphones, notamment à l’aide de Daydream. Les développeurs qui décideront de suivre cette voie pourront d’ailleurs être aidés par Google à l’aide de campagnes publicitaires.

Conclusion

Google chercher à favoriser un nouveau genre de studios, mais aussi à favoriser la réalité virtuelle à l’aide de son salon qui se déroulera prochainement. L’entreprise veut réaliser des échanges gagnant-gagnant avec les développeurs : ceux-ci créent de nouveaux jeux pour Android, en échange de quoi Google leur offre une certaine visibilité. Un contrat qui devrait ravir tout le monde, que ce soit Google, les développeurs mais aussi les joueurs, qui constituent le maillon le plus important de la chaîne. Pour tout savoir sur ce salon, rendez-vous le 24 septembre prochain à San Francisco !

LAISSER UN COMMENTAIRE