L’industrie vidéoludique japonaise repousse les limites de l’étrangeté en proposant des jeux japonais transgressant certains tabous. Certains historiens du jeu vidéo expliquent que ces titres reflètent le goût des jeunes pour la bizarrerie, le sexe et la fantaisie. Et les producteurs le savent ! D’ailleurs, ils en ont profité pour enrichir leur portefeuille et se sont même lancés sur le marché occidental. En voici les explications !

Toujours en restant dans l’univers du gaming, voici notre guide pour choisir une souris gamer avec comparatif de prix. Vous aurez l’embarras de choix parmi les divers choix proposé sur ce lien.

Jeux japonais : un genre à part entière

jeux japonais

Lorsqu’on parle de jeux japonais nippons, le titre Gal Gun 2 nous revient instantanément en tête. Ce jeu ne convient pas forcément à tous les joueurs puisqu’il peut réveiller les pulsions les plus secrètes. Il s’agit d’un jeu de genre fantastique plus axé sur l’érotisme. Il met en scène des hôtesses à moitié nues se ruant sur les hommes qu’elles rencontrent (les joueurs en l’occurrence).

Gal Gun 2 consiste à proposer des massages coquins à ces jeunes femmes et à obtenir leur contact. On monte de niveau au fur et à mesure que l’on obtient des numéros de téléphone. Cette épisode est la quatrième de la série et dépasse les limites du bon goût. Et ce n’est pas les seuls jeux japonais du même genre. Certains passages de The Song of Life, l’épisode 6 de la saga Yakuza, se déroulent dans un contexte très similaire.

En outre, l’émission TV Nolife parlant d’actualité jeux vidéo n’est plus sur les antennes. Vous pouvez suivre ce lien afin d’en savoir plus.

Moins de tabous pour faire monter les ventes au Japon… et en Occident

jeux japonais

L’épanouissement culturel du Japon est en partie basé sur le manque de tabous. C’est le cas de la production de jeux japonais, contrairement aux occidentaux. Mais même si les jeux japonais de type érotique ne sont pas tolérés dans certains pays occidentaux, d’autres ne sont pas contre la commercialisation de ce genre de titres. Du moment que ces jeux sont consommés discrètement et n’affectent en rien le comportement des joueurs en public, il n’y a pas de raison pour les rendre interdits.

LAISSER UN COMMENTAIRE