Sur Instagram, on ne parle que de ça. Déjà que ce réseau social est le plus téléchargé aux États-Unis, les informations qu’on y retrouve circulent à vitesse grand V. Parmi les plus plébiscitées du moment, on retrouve l’application Vero, classée à la 22e place des applications smartphone plus téléchargé. Les chiffres se rapportant au téléchargement de cette application sont en constante hausse, soit à 2400 % en 4 jours. La question se pose sur les raisons de cette impressionnante progression.

Comment définir Vero ?

vero

Il s’agit d’une application créée en 2015 par Ayman Hariri, le fils du premier ministre libanais Rafic Hariri. Parfois considérée comme un des réseaux sociaux actuellement à part entière, elle reste toutefois basique comparée à Instagram. Sur Vero, on peut partager diverses publications, telles que les photos, les liens, les statuts… et communiquer avec ses proches.

Par contre, pas de publicité sur Vero, du moins durant les premiers mois ! Les publications sont assez restreintes aux amis et familles proches. Et sur une utilisation à long terme, l’application requiert un abonnement annuel contrairement au jeu vidéo Blacknut qui offre un abonnement instantané. Cela la désavantage par rapport aux autres réseaux sociaux. Le tarif de l’abonnement n’a pas encore été divulgué, mais cela pourrait modifier l’appréciation des utilisateurs. De plus, le coût serait apparemment plus cher pour les comptes professionnels (utilisés par les célébrités, les médias, les entreprises…).

Pourquoi une telle popularité en seulement deux ans d’existence ?

vero

En termes de popularité, le réseau social Instagram a résolument donné un coup de pouce à Vero. Dès qu’un utilisateur crée son compte sur cette nouvelle application, les autres abonnés s’y mettent aussitôt. Son succès a concrètement démarré depuis que les publicités ont été autorisées dans son fil d’actualités. Même si cette évolution a affecté la visibilité de certains utilisateurs, le créateur de Vero s’est engagé à minimiser l’exposition de leur vie privée selon leurs besoins.

Pour inciter plus d’internautes à utiliser l’application, Ayman Hariri offre un abonnement gratuit au premier million d’utilisateurs inscrit. Mais on se demande jusqu’où peut porter cette stratégie marketing, étant donné que le paiement de ce type d’abonnement peut constituer un frein à l’épanouissement de Vero.

LAISSER UN COMMENTAIRE