Depuis quelques temps, les critiques vidéos sur des YouTubeurs en particulier ou sur la plateforme vidéo de manière générale sont de plus en plus nombreuses. Décryptons cette nouvelle mode en prenant exemple sur des réalisations de quelques vidéastes critiques.

Une dégradation du contenu sur YouTube ?

De plus en plus de personnes se lance dans l’aventure YouTube, et certaines connaissent un succès bien plus grand que ce qu’elles ne mériteraient selon d’autres. Un succès décrié par les YouTubeurs en questions qui utilisent parfois diverses techniques pour attirer du monde : titres dits “putaclic” qui ne décrivent pas la vidéo en question, miniatures aguicheuses qui ne font pas réellement partie de la vidéo, productions vides de contenu, etc. Bref, ces pratiques et ces nouvelles chaînes YouTube ont poussé certains vidéastes à réaliser des vidéos dans lesquelles ils critiquent celles des autres, parfois de façon humoristique, avec légèreté, ou bien plus sérieusement.

Des critiques négatives mais aussi positives

Anthox Colaboy est un YouTubeur dont la première vidéo remonte au 7 août 2013, bien que sa chaîne soit existante depuis le 3 février 2007. Celle-ci comptabilise à ce jour un total de 84 vidéos pour 112 581 abonnés et plus de 5 millions de vues. La particularité de ce vidéaste est qu’il réalise des critiques qui peuvent être aussi bien positives que négatives. Il possède donc deux émissions principales : Mers chers abonnements et Mes chers non abonnements. Dans ses vidéos, il décrypte les pratiques utilisées par différents YouTubeurs avec un travail de recherche important permettant d’offrir un contenu riche et structuré. Pour vous donner un petit aperçu, voici sa dernière vidéo :

Sir Gibsy est un autre YouTubeur de plus de 65 000 abonnés qui réalise également des critiques vidéo sur YouTube en analysant différentes chaînes. Il décrypte des phénomènes et modes sur YouTube qu’il n’approuve pas toujours. La particularité de ses vidéos est qu’elles sont souvent faites sur un coup de tête dans le but de dénoncer une cause. Des “analyses non-constructives” sont donc aussi présentes sur sa chaîne, comme c’est le cas dans sa dernière vidéo :

Des analyses de l’univers YouTube

On termine avec Absol Vidéos qui est un YouTubeur ne réalisant pas spécialement d’analyses de chaînes, mais plutôt des analyses de modes, de phénomènes et de pratiques que l’on retrouve sur la plateforme vidéo. Il propose des analyses très approfondies, réfléchit beaucoup sur les sujets de ses vidéos et les travaille donc beaucoup. Des atouts qui expliquent en partie son succès ! En effet, Absol Vidéos compte à ce jour environ 150 000 abonnés et plus de 7,5 millions de vues pour un total de 106 vidéos. Dans sa dernière vidéo, il explique justement la mode des critiques YouTube en compagnie de ses deux compères présentés plus haut.

Conclusion

Ces YouTubeurs nous proposent là un nouveau type de vidéos, plus franches, où les vidéastes se montrent tels quels et sans hypocrisie. Une mode qui plaît à beaucoup d’internautes souvent lassés de certaines vidéos vides de contenu que l’on retrouve sur YouTube.